Envoyer

Armelle ESQUIROL

Osteopathe D.O.

PONT DE CHERUY

Au centre du pôle santé

SAVOIR-FAIRE

SAVOIR-ETRE

Slide suivante
Slide précédente
Indicateur de défilement

Spécialités


Armelle ESQUIROL

Diplômée de l’Institut Supérieur d’Ostéopathie de Lyon en 2011, formation en 6 ans à temps complet, j'ai également suivi des formations complémentaires

Posturologie

2015 - formation «stratégie clinique et thérapeutique de prise en charge des déséquilibres posturaux» ainsi que «prise en charge du déficit postural de l'enfant et de l'adolescent» à Posturopole

En savoir plus

Les douleurs récurrentes, les troubles de l'apprentissage et de concentration (dyslexie, dyspraxie), les fatigues chroniques peuvent avoir pour origine un trouble de la régulation de la posture. Le cabinet dispose des outils permettant d’effectuer un bilan postural complet en évaluant les capteurs sensoriels mis en cause dans la station debout .

Une symptomatologie très variée peut etre la  conséquence d’un déséquilibre postural. Aux fréquentes plaintes musculo-squelettiques (cervicalgies, céphalées, lombalgies…) peuvent s’ajouter des symptômes de déficit perceptif (vertiges, déséquilibres, maladresse...) et des troubles cognitifs (difficulté de concentration, troubles dyslexiques, fatigue...).

De nombreuses pathologies sont en relation avec un déséquilibre postural, dont notamment :

  • Lombalgies chroniques, sciatalgies récurrentes, hernies discales
  • Gonalgie, scapulalgies, coxalgies fréquemment asymétriques
  • Cervicalgies avec torticolis récidivants, dorsalgies--Blessures musculaires récidivantes
  • Polyalgies et autres tableaux fibromyalgiques
  • Persistances de douleurs après prothèses articulaires
  • “ 5 à 6 fois par an, mon ostéopathe me remet en place les vertèbres “
  • Dyslexie, dysgraphie
  • Tendinopathies récidivantes
  • Entorses récidivantes
  • Syndromes vertigineux posturaux
  • Épines irritatives calcanéennes
  • Syndrome de Morton
  • Halux valgus
  • Aponévrosites plantaires
  • Perte de la performance
  • Hypertonies musculaires douloureuses localisées et résistantes au traitement
  • Céphalées
  • Scolioses

Périnatalité

2011 - Validation du module «périnatalité» au sein d'ISOSTEO Lyon 

En savoir plus

L'accompagnement de la grossesse

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme

Elle induit la nécessité d’une adaptation permanente de l’ensemble de son organisme et de sa posture afin de faire face au développement de l’embryon puis du foetus. Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon plus paisible et confortable, grâce à des techniques douces, adaptées et ciblées. L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

Sur le premier trimestre

La prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et d’agir ainsi sur les nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et l’irritabilité fréquents à cette période.

Sur le deuxième trimestre

L’expansion de l’utérus refoule les viscères de l’abdomen, limitant ainsi les mouvements du diaphragme. Cela peut entraîner des troubles vasculaires, des contractions : l’intervention de l’ostéopathe permet de restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants.

L’accouchement demande une mobilisation totale de la force et de l’énergie de la future maman. Le travail de l’ostéopathe consiste à repérer toutes les dysfonctions qui entraînent des perturbations, et à agir ensuite pour diminuer les contraintes (tant chez la mère que chez l’enfant) liées au passage du fœtus dans le canal génito-pelvien lors de l’accouchement.

Sur le troisième trimestre

L’action de l’ostéopathe sur l’équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop ou trop peu sollicitées et les tissus permettra une prise en charge efficace des douleurs, du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien souvent rencontrés à cette période.

Le post-partum

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

 

Source :osteopathes de france

Pédiatrie

2012 & 2013 - formation «pédiatrie de la naissance à l'enfant» à ATSA Lyon
2017 - formation «prévention des plagiocéphalies et autres déformations des crânes du nourrissons» à ANTHEA

En savoir plus

L’osteopathie pour les nourrissons :

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et en perturber le développement. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.

Souvent, les nouveaux nés naissent avec la tête un peu déformée, le crâne en obus, un oeil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre, le nez un peu écrasé… Les parents s’entendent dire que cela se remettra tout seul. Pourtant il en résulte souvent une ou plusieurs dysfonctions ostéopathiques pouvant générer des troubles fonctionnels.

Quand consulter ?

  • lorsque l’accouchement s’est effectué sous péridurale;
  • quand le travail a été trop long (plus de huit heures) ou trop court (moins de deux heures);
  • en cas de grossesse gémellaire;
  • si la présentation s’est faite par la siège, par la faceou par le front;
  • après une forte traction sur la tête;
  • quand le cordon s’est enroulé autour du cou;
  • dans les cas de prématurité (le crâne est plus fragile);
  • si l’expulsion a nécessité une forte pression sur l’abdomen maternel;
  • après l’emploi de forceps, ventouse ou spatuleen cas de césarienne;
  • en cas de souffrance foetale, de réanimation même légère du bébé.

L’ostéopathie pour les enfants :

Ostéopathie et petite enfance

À l’âge de l’apprentissage de la marche, des chutes, même anodines, peuvent provoquer différents troubles :

  • sommeil perturbé;
  • affections O.R.L.;
  • excitation, colère, énervement;
  • digestion perturbée, constipation;
  • déviation de la colonne vertébrale;
  • mauvaise statique, désordre postural…

L'ostéopathie est une thérapie de choix pour corriger les séquelles des traumatismes.

Ostéopathie et scolarité

L’enfant souvent décelé à l’école comme “ne tenant pas en place, rêveur, manquant de concentration, traitement ostéopathique.

Apprenez à observer votre enfant et à l’écouter. Une plainte répétée doit vous alerter.

Ce suivi lui permettra de se détendre,de mieux se concentrer et d’être ainsi plus attentif. Les enfants sont particulièrement réceptifs et sensibles au confort apporté par le traitement. Les difficultés scolaires seront d’autant plus améliorées que le traitement sera précoce.

Ostéopathie et colonne vertébrale

Les troubles de la statique chez l’enfant (scoliose, lordose, cyphose) sont le signe d’une mauvaise adaptation du corps.Les causes, qui peuvent être viscérales, traumatiques, crâniennes, seront déterminées par un diagnostic ostéopa-thique spécifique.

Des techniques de correction adaptées amélioreront ces troubles vertébraux. La collaboration avec d’autres professions de santé est parfois nécessaire.

Ostéopathie et orthodontie

À l’heure actuelle, on pose de plus en plus d’appareils dentaires et de nombreux orthodontistestravaillent en collaboration avec les ostéopathes pour la réussite du traitement et pour le confort de l’enfant. L’appareil orthodontique prend appui sur les structures du crâne pour faire levier sur la mâchoire et les dents.

Ces contraintes peuvent provoquer :

  • maux de tête, maux de dos;
  • vertiges;
  • troubles visuels;
  • difficultés de concentration;
  • modification de l'humeur.

Un suivi ostéopathique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réaction du crâne et du corps.

Source : osteopathes de france

Sport

2011 - Validation du module «sport  et équilibre - exercice et mieux être» au sein d'ISOSTEO Lyon

En savoir plus

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provo-quer un déséquilibre de l’état de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant de toute façon les performances.

L’ostéopathie améliore vos performances

Par son action spécifique sur l’ensemble du corps, l’ostéopathe saura reconnaître et traitera les véritables causes des douleurs limitant la pratique de l’activité sportive.

Par son efficacité, il améliore le potentiel et la puissance musculaire, la souplesse articulaire et la capacité respiratoire.

Le traitement ostéopathique permet également une meilleure concentration avant l’épreuve et une récupération optimale après l’effort.

L’ostéopathie chez l’enfant sportif

Elle est particulièrement indiquée pour corriger les conséquences des chutes et traumatismes.

De manière préventive, des bilans réguliers sont également recommandés pour suivre l’enfant sportif dans son développement. Il est intéressant de contrôler les candidats qui se destinent à une activité sportive intense. La conservation de l’équilibre de leur corps permettra de pratiquer ce sport durablement.

Quand consulter ?

À titre préventif :

  • pour établir un “check up”, pour préparer une épreuve.

À titre curatif :

  • pour rééquilibrer de façon très précise les axes articulaires qui ont été perturbés par un choc;
  • après fractures, entorses, opérations chirurgicales pour aider à une bonne cicatrisation;
  • pour effacer les traumatismes même anciens.

Mais aussi en cas de :

  • chutes sans traumatismes osseux ni lésions visibles sur une radiodouleurs articulaires diverses;
  • tennis elbow, talalgies, pubalgies, périarthrites, épicondylites…;
  • essoufflement à l’effort, “point de côté”…;
  • sciatiques, cruralgies, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies;
  • maux de tête, troubles de l’équilibre, vertiges;
  • mauvaise récupération entre les épreuves;
  • stress, manque de concentration, troubles du sommeil.

Source : osteopathe de France .

Soline VAUBOURG

Diplômée de l’Institut Supérieur d’Ostéopathie de Lyon en 2016, formation en 5 ans à temps complet, j'ai également suivi des formations complémentaires

Périnatalité

2017 - Validation du module «périnatalité» au sein d'ISOSTEO Lyon 

En savoir plus

L'accompagnement de la grossesse

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme

Elle induit la nécessité d’une adaptation permanente de l’ensemble de son organisme et de sa posture afin de faire face au développement de l’embryon puis du foetus. Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon plus paisible et confortable, grâce à des techniques douces, adaptées et ciblées. L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

Sur le premier trimestre

La prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et d’agir ainsi sur les nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et l’irritabilité fréquents à cette période.

Sur le deuxième trimestre

L’expansion de l’utérus refoule les viscères de l’abdomen, limitant ainsi les mouvements du diaphragme. Cela peut entraîner des troubles vasculaires, des contractions : l’intervention de l’ostéopathe permet de restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants.

L’accouchement demande une mobilisation totale de la force et de l’énergie de la future maman. Le travail de l’ostéopathe consiste à repérer toutes les dysfonctions qui entraînent des perturbations, et à agir ensuite pour diminuer les contraintes (tant chez la mère que chez l’enfant) liées au passage du fœtus dans le canal génito-pelvien lors de l’accouchement.

Sur le troisième trimestre

L’action de l’ostéopathe sur l’équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop ou trop peu sollicitées et les tissus permettra une prise en charge efficace des douleurs, du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien souvent rencontrés à cette période.

Le post-partum

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

 

Source :osteopathes de france

Pédiatrie

2017 - Validation du module «pédiatrie» à ISOSTEO Lyon
 

En savoir plus

L’osteopathie pour les nourrissons :

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et en perturber le développement. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.

Souvent, les nouveaux nés naissent avec la tête un peu déformée, le crâne en obus, un oeil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre, le nez un peu écrasé… Les parents s’entendent dire que cela se remettra tout seul. Pourtant il en résulte souvent une ou plusieurs dysfonctions ostéopathiques pouvant générer des troubles fonctionnels.

Quand consulter ?

  • lorsque l’accouchement s’est effectué sous péridurale;
  • quand le travail a été trop long (plus de huit heures) ou trop court (moins de deux heures);
  • en cas de grossesse gémellaire;
  • si la présentation s’est faite par la siège, par la faceou par le front;
  • après une forte traction sur la tête;
  • quand le cordon s’est enroulé autour du cou;
  • dans les cas de prématurité (le crâne est plus fragile);
  • si l’expulsion a nécessité une forte pression sur l’abdomen maternel;
  • après l’emploi de forceps, ventouse ou spatuleen cas de césarienne;
  • en cas de souffrance foetale, de réanimation même légère du bébé.

L’ostéopathie pour les enfants :

Ostéopathie et petite enfance

À l’âge de l’apprentissage de la marche, des chutes, même anodines, peuvent provoquer différents troubles :

  • sommeil perturbé;
  • affections O.R.L.;
  • excitation, colère, énervement;
  • digestion perturbée, constipation;
  • déviation de la colonne vertébrale;
  • mauvaise statique, désordre postural…

L'ostéopathie est une thérapie de choix pour corriger les séquelles des traumatismes.

Ostéopathie et scolarité

L’enfant souvent décelé à l’école comme “ne tenant pas en place, rêveur, manquant de concentration, traitement ostéopathique.

Apprenez à observer votre enfant et à l’écouter. Une plainte répétée doit vous alerter.

Ce suivi lui permettra de se détendre,de mieux se concentrer et d’être ainsi plus attentif. Les enfants sont particulièrement réceptifs et sensibles au confort apporté par le traitement. Les difficultés scolaires seront d’autant plus améliorées que le traitement sera précoce.

Ostéopathie et colonne vertébrale

Les troubles de la statique chez l’enfant (scoliose, lordose, cyphose) sont le signe d’une mauvaise adaptation du corps.Les causes, qui peuvent être viscérales, traumatiques, crâniennes, seront déterminées par un diagnostic ostéopa-thique spécifique.

Des techniques de correction adaptées amélioreront ces troubles vertébraux. La collaboration avec d’autres professions de santé est parfois nécessaire.

Ostéopathie et orthodontie

À l’heure actuelle, on pose de plus en plus d’appareils dentaires et de nombreux orthodontistestravaillent en collaboration avec les ostéopathes pour la réussite du traitement et pour le confort de l’enfant. L’appareil orthodontique prend appui sur les structures du crâne pour faire levier sur la mâchoire et les dents.

Ces contraintes peuvent provoquer :

  • maux de tête, maux de dos;
  • vertiges;
  • troubles visuels;
  • difficultés de concentration;
  • modification de l'humeur.

Un suivi ostéopathique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réaction du crâne et du corps.

Source : osteopathes de france

Sébastien CHATELUS

Diplômée de l’Institut Supérieur d’Ostéopathie de Lyon en 2016, formation en 5 ans à temps complet, j'ai également suivi des formations complémentaires

Périnatalité

2017 - Validation du module «périnatalité» au sein d'ISOSTEO Lyon 

En savoir plus

L'accompagnement de la grossesse

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme

Elle induit la nécessité d’une adaptation permanente de l’ensemble de son organisme et de sa posture afin de faire face au développement de l’embryon puis du foetus. Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon plus paisible et confortable, grâce à des techniques douces, adaptées et ciblées. L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

Sur le premier trimestre

La prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et d’agir ainsi sur les nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et l’irritabilité fréquents à cette période.

Sur le deuxième trimestre

L’expansion de l’utérus refoule les viscères de l’abdomen, limitant ainsi les mouvements du diaphragme. Cela peut entraîner des troubles vasculaires, des contractions : l’intervention de l’ostéopathe permet de restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants.

L’accouchement demande une mobilisation totale de la force et de l’énergie de la future maman. Le travail de l’ostéopathe consiste à repérer toutes les dysfonctions qui entraînent des perturbations, et à agir ensuite pour diminuer les contraintes (tant chez la mère que chez l’enfant) liées au passage du fœtus dans le canal génito-pelvien lors de l’accouchement.

Sur le troisième trimestre

L’action de l’ostéopathe sur l’équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop ou trop peu sollicitées et les tissus permettra une prise en charge efficace des douleurs, du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien souvent rencontrés à cette période.

Le post-partum

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

 

Source :osteopathes de france

Pédiatrie

2017 - Validation du module «pédiatrie» à ISOSTEO Lyon
 

En savoir plus

L’osteopathie pour les nourrissons :

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et en perturber le développement. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.

Souvent, les nouveaux nés naissent avec la tête un peu déformée, le crâne en obus, un oeil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre, le nez un peu écrasé… Les parents s’entendent dire que cela se remettra tout seul. Pourtant il en résulte souvent une ou plusieurs dysfonctions ostéopathiques pouvant générer des troubles fonctionnels.

Quand consulter ?

  • lorsque l’accouchement s’est effectué sous péridurale;
  • quand le travail a été trop long (plus de huit heures) ou trop court (moins de deux heures);
  • en cas de grossesse gémellaire;
  • si la présentation s’est faite par la siège, par la faceou par le front;
  • après une forte traction sur la tête;
  • quand le cordon s’est enroulé autour du cou;
  • dans les cas de prématurité (le crâne est plus fragile);
  • si l’expulsion a nécessité une forte pression sur l’abdomen maternel;
  • après l’emploi de forceps, ventouse ou spatuleen cas de césarienne;
  • en cas de souffrance foetale, de réanimation même légère du bébé.

L’ostéopathie pour les enfants :

Ostéopathie et petite enfance

À l’âge de l’apprentissage de la marche, des chutes, même anodines, peuvent provoquer différents troubles :

  • sommeil perturbé;
  • affections O.R.L.;
  • excitation, colère, énervement;
  • digestion perturbée, constipation;
  • déviation de la colonne vertébrale;
  • mauvaise statique, désordre postural…

L'ostéopathie est une thérapie de choix pour corriger les séquelles des traumatismes.

Ostéopathie et scolarité

L’enfant souvent décelé à l’école comme “ne tenant pas en place, rêveur, manquant de concentration, traitement ostéopathique.

Apprenez à observer votre enfant et à l’écouter. Une plainte répétée doit vous alerter.

Ce suivi lui permettra de se détendre,de mieux se concentrer et d’être ainsi plus attentif. Les enfants sont particulièrement réceptifs et sensibles au confort apporté par le traitement. Les difficultés scolaires seront d’autant plus améliorées que le traitement sera précoce.

Ostéopathie et colonne vertébrale

Les troubles de la statique chez l’enfant (scoliose, lordose, cyphose) sont le signe d’une mauvaise adaptation du corps.Les causes, qui peuvent être viscérales, traumatiques, crâniennes, seront déterminées par un diagnostic ostéopa-thique spécifique.

Des techniques de correction adaptées amélioreront ces troubles vertébraux. La collaboration avec d’autres professions de santé est parfois nécessaire.

Ostéopathie et orthodontie

À l’heure actuelle, on pose de plus en plus d’appareils dentaires et de nombreux orthodontistestravaillent en collaboration avec les ostéopathes pour la réussite du traitement et pour le confort de l’enfant. L’appareil orthodontique prend appui sur les structures du crâne pour faire levier sur la mâchoire et les dents.

Ces contraintes peuvent provoquer :

  • maux de tête, maux de dos;
  • vertiges;
  • troubles visuels;
  • difficultés de concentration;
  • modification de l'humeur.

Un suivi ostéopathique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réaction du crâne et du corps.

Source : osteopathes de france

Votre rendez-vous en quelques clics sur doctolib

RESERVER

Comment se déroule une consultation?


Ma  tâche se définit comme une intervention professionnelle de première intention et  comporte plusieurs étapes dont :

L’anamnèse de santé du patient

Par un interrogatoire ostéopathique précis tenant compte :

- Des symptômes décrits par le client
- Des liens entre les différents systèmes
- Des conséquences de différents événements (naissance, traumatismes, chirurgies, maladies…)
- Des différents problèmes de santé du client et de ses antécédents

L’évaluation ostéopathique

De la mobilité tissulaire et des rythmes physiologiques comprenant : observation, inspection, palpation par :

- Des tests posturaux,
- Des tests palpatoires et dynamiques musculaires, articulaires, vertébraux, viscéraux et crânio-sacrés

La synthèse des données

Afin de déterminer les priorités, la ou les causes du problème et d’établir un plan de traitement

Le plan de traitement

Établi selon la méthodologie spécifique ostéopathique, en fonction de l’état de santé, de l’âge et de la vitalité de chaque patient

La normalisation

Par des manœuvres douces et spécifiques, nécessaires pour redonner aux tissus du corps humain leur mobilité et leur motilité

La réévaluation

De l’organisme localement, régionalement et globalement durant le traitement

L’explication

Expliquer au patient ce qui a été fait et dans quel but

Les conseils d’hygiène de vie

Hygiène de vie et exercices appropriés afin de consolider les résultats du traitement

50€

Prix unique Pas de paiement CB

1 dossier / patient

Respect du Secret professionnel

Réseau

Echanger avec d’autres spécialistes

NOS CABINETS

Un réseau dynamique

Depuis 2011 date de création de notre premier cabinet sur Lyon, nous mettons tout en œuvre pour prendre en charge nos patients dans les meilleures conditions.

Ce fonctionnement nous permet:
    -De dédié au quotidien des créneaux aux urgences
    -De réduire les délais de prise de rdv
    -De garantir une continuité des soins lors de nos congés 
    -De pouvoir nous former régulièrement

Nous sommes actuellement épaulés par 3 collaborateurs sur le réseau nous permettant de pouvoir assurer notre fonction de formateur clinique et enseignant au sein de l’institut supérieur d’ostéopathie de Lyon .

  • PONT DE CHERUY


    Installée depuis 2012 au sein du Pôle santé de Pont de Chéruy .
    Mon cabinet est situé au sein d'un pôle santé permettant une étroite collaboration avec différents corps de métiers médicaux et paramédicaux (orthoptiste, podologue, médecins etc...)

  • CHAZEY SUR AIN


    Depuis 2012, date de création du cabinet , Jérôme BEGHELLI  Ostéopathe D.O , vous reçoit dans ses locaux situés sur la place du village de Chazey sur Ain , aux portes de la Z.I de la plaine de l'Ain

  • LYON


    Installés depuis 2011 en plein coeur du quartier de Montchat, nous exerçons au sein du cabinet de kinésithérapie du cours Richard Vitton , cela nous permet de travailler en étroite collaboration avec les kinésithérapeutes. Fort de notre ancienneté dans le quartier nous bénéficions d’un réseau facilitant la prise en charge pluridisciplinaire des patients.

Slider présentation précédent
Slider présentation suivant

En cas d'urgence


Mes collaborateurs et moi-même assurons les urgences toute la semaine et les samedis matin , en cas de forte demande nous vous réorientons vers des confrères.

Actualité


Notre 2 eme cerveau : les intestins 

25 sept. 2018

Info patients: Suivez nous sur Facebook

25 sept. 2018

Comment éviter « la tête plate »

25 sept. 2018

Toutes les actualités

PONT DE CHERUY


19 Rue Centrale,
38230 Pont-de-Chéruy
04 82 91 17 04
armelle.esquirol@gmail.com
Du lundi au vendredi de 9h à 20h30
Le samedi de 8h à 12h


CONTACTER

Nom

Prénom

Mail


Objet

Message

ENVOYER